Ciorane, Ciorane, ne vois-tu rien venir ?
Il fait froid, pas de soleil qui poudroie ni d'herbe qui verdoie.
Ciorane, Ciorane, ne vois-tu rien venir ?
Ah si, nous notons Amélie Nothomb qui ressort Barbe bleue de sa tombe.

Au préalable, oublions tous ces romans merveilleux qui ont fait la réputation de l'auteur. C'est la condition pour jouir sans arrière-pensée de cette jolie variante belge de l'affreux conte de Barbe bleue. Vite dévorée, la nouvelle (à ce stade , on ne peut décemment parler de roman) regorge de trouvailles charmantes, incongrues et pittoresques dont seule Amélie Nothomb peut nous régaler. C'est court, hélas, mais délectable.

barbe-bleue
Barbe bleue - Amélie Nothomb

(2012 - Albin Michel - 169p)